Organisation des débats en Langues Etrangères

samedi 11 décembre 2010, par C.Cottenceau .

L’utilisation des débats citoyens en langue étrangère (anglais, allemand et espagnol) dans notre Académie est le résultat d’une tradition qui remonte à près de 15 ans. Ces débats ont pour objet de mobiliser les élèves sur l’échange d’idées développant leurs compétences à argumenter en langue étrangère mais aussi à respecter le point de vue de l’autre et à approfondir des arguments sur des sujets tant culturels que sociologiques.

Nous constatons une motivation réelle des élèves qui entraîne un progrès en communication orale, l’utilisation de connaissances disciplinaires multiples pour justifier leurs arguments, le développement d’une autonomie, le respect de l’autre et l’esprit d’équipe tant au sein des groupes d’élèves que dans l’établissement.

Concours académique des débats citoyens

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre l’Education Nationale et le Conseil Régional de Basse Normandie pour la promotion de l’enseignement des langues vivantes en lycées général, technologique ou professionnel. Il donne lieu à une compétition régionale et chaque année les lauréats du concours se voient récompenser par le Conseil Régional pour le financement d’un voyage en pays étranger.

Les débats citoyens dans la classe

Aujourd’hui, l’approche actionnelle induite par l’adossement de nos programmes au Cadre Européen Commun de Référence vient affirmer le statut d’une langue vivante comme outil de communication que l’on apprend pour agir sur autrui.

Dans les classes de lycée les nouveaux contenus culturels des programmes d’enseignement des langues vivantes offrent un éventail très large de problématiques exploitables dans le cadre de ces débats.

En s’appuyant sur les acquis des élèves qui démarrent aujourd’hui l’apprentissage d’une langue vivante au cours du cycle II de l’Ecole Elémentaire, un nombre croissant des collèges de notre académie utilise aussi les débats citoyens où la langue étrangère est perçue et utilisée comme outil de communication.

Une meilleure maîtrise des langues vivantes est l’une des priorités nationales et ne peut qu’inciter les enseignants à placer les débats citoyens en langue étrangère au cœur de leurs pratiques.

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0