Festival du livre jeunesse de Cherbourg en Cotentin : un exemple de travail pédagogique autour d’un album jeunesse

Cette année une classe de 5e du collège Diderot a participé, en cours d’anglais au concours scolaire du festival du livre jeunesse de Cherbourg en Cotentin. Ils ont travaillé autour de l’album Charlie and the New York Mystery, de Maisie Fieschi / Annalisa Ferrari et publié chez ABC Melody.

Cette contribution est proposée par Christelle Bertoux, professeur d’anglais et membre du Think Tank, groupe de formateurs anglais.

Le projet :
Ce travail mené en 5ème fait suite à une séquence sur New York, les élèves ont pu réinvestir et approfondir leurs acquis culturels de la séquence. Le professeur a choisi de diviser l’histoire de Charlie and the New York Mystery en épisodes.
Les élèves ont découvert le début de l’histoire en écoutant le cd fourni par l’éditeur et à travers les activités de compréhension.
Le professeur a ensuite expliqué les règles du "Duo Interp". Dans cette activité les élèves travaillant en binôme doivent restituer, à l’oral, le contenu d’une histoire, en respectant un certain nombre de règles. Ils ne peuvent pas utiliser d’accessoires, n’ont pas le droit de se regarder, peuvent mimer l’histoire tout en la racontant.
Les élèves se sont mis par petits groupes de 2 ou 3, chaque groupe a reçu un épisode de l’histoire avec pour mission de présenter à la classe son passage tout en respectant les codes du Duo Interp.
Le confinement n’a pas permis le travail de production écrite prévu par le professeur, qui s’est fortement appuyé sur le texte de l’album. Au retour du confinement, les élèves ont échangé pour se mettre d’accord sur la mise en scène de leur passage, en tenant compte de la production finale, qui devait présenter une certaine continuité.
Celle-ci est une vidéo constituée des différents passages, oralisés et mis en scène par les élèves raconte l’histoire de cet album jeunesse.



Bénéfices pour les élèves :
La répartition des scènes a permis de lire l’album en classe, en entier et assez rapidement et cette activité nous a permis de travailler l’expression orale et de mettre la créativité des élèves à l’honneur.
Le projet a suscité beaucoup d’enthousiasme et de motivation chez les élèves.
On a vraiment senti un « esprit d’équipe » et les élèves ont très bien coopéré pour mener le projet à son terme. Le fait de répartir le texte en épisodes a crée une certaine émulation.

Évolutions possibles :
Ce projet permet de voir qu’il est possible de mettre en place des lectures suivies en classe et de rendre les élèves actifs dans leur apprentissage. L’idéal serait d’avoir des séries en anglais à notre disposition pour habituer nos élèves à lire régulièrement en anglais.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)