Choix et évaluation des LVER et des DNL à compter de la session 2022

Note de service parue au BO n°31 du 26 août

La note de service en intégralité est à retrouver ici : https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo31/MENE2121395N.htm

On retiendra tout particulièrement les points suivants :

  • le choix de la LVE

« le choix des langues vivantes étrangères pour les langues vivantes étrangères LV A, B ou C et des langues vivantes régionales pour les LV B ou C est effectué par le candidat au moment de l’inscription à l’examen, à condition qu’il ait suivi l’enseignement correspondant au niveau concerné, dans un établissement d’enseignement scolaire public ou privé sous contrat ou auprès du Centre national d’enseignement à distance (Cned) [1].

Pour les candidats définis dans l’alinéa précédent, les langues vivantes A et B, enseignements obligatoires, sont évaluées au cours du cycle terminal dans le cadre du contrôle continu. La note du contrôle continu prend en compte, à hauteur de 40 %, la moyenne annuelle des enseignements en classes de première et de terminale, attribuée par les professeurs et renseignée dans le livret scolaire [2]. La langue vivante C, enseignement optionnel, est évaluée dans le cadre du contrôle continu donnant lieu à une moyenne annuelle (moyennes des notes de bulletin) en première et en terminale, renseignée dans le livret scolaire.

Dans la voie technologique, l’enseignement technologique en langue vivante est adossé à l’enseignement de langue vivante A ou B (ETLVA ou ETLVB). Il n’y a qu’une seule note moyenne annuelle dans le livret scolaire au titre de la LV et de l’ETLV. »

  • Le choix de la DNL

« L’élève, qu’il soit scolarisé ou non en section européenne, peut choisir de suivre une discipline non linguistique (DNL), c’est-à-dire dont l’enseignement est dispensé dans une langue vivante. La DNL peut être choisie en rapport avec les enseignements obligatoires : les enseignements communs ou de spécialité. L’élève doit suivre cette DNL dans un établissement d’enseignement scolaire public ou privé sous contrat.

L’élève qui suit une DNL fait connaître son intention de passer l’évaluation spécifique au moment de son inscription à l’examen du baccalauréat [5].

Le candidat peut changer son choix de DNL entre la classe de première et la classe de terminale : l’épreuve spécifique concerne la DNL suivie en classe de terminale.

Les résultats obtenus par l’élève dans chaque discipline non linguistique (DNL) font l’objet d’une moyenne annuelle, qui figure dans son livret scolaire, pour chaque année scolaire. Cette moyenne est distincte des moyennes de langue vivante et des moyennes des enseignements auxquels correspondent les DNL.

Lorsque l’un des enseignements dont la moyenne annuelle est prise en compte pour le baccalauréat (histoire-géographie, enseignement scientifique en voie générale, mathématiques en voie technologique) est suivi en discipline non linguistique, la moyenne de DNL correspondante est prise en compte pour l’examen, en lieu et place de l’enseignement, avec le coefficient prévu par la réglementation pour cet enseignement. »

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)