Une piste : hétérogénéité et compréhension orale

Un exemple d’activité qui s’appuie sur le numérique pour différencier et tenir compte de l’hétérogénéité de la classe.

Cette contribution est proposée par Rosine Chastres, professeure d’anglais au collège Jules Verne et formatrice académique.

Présentation

L’activité proposée dans cet article a été menée dans une classe de 5ème, au début d’une séquence intitulée « American parks » dont la tâche finale est la suivante :
“You are a park ranger in the USA. Prepare a slideshow to present your park to the class. Don’t forget to speak about the protection of nature.”

Les objectifs de cette activité sont les suivants :

  • Amener les élèves à comprendre qu’il faut protéger la nature
  • Être capable de restituer ce qu’ils ont compris, autrement dit : exprimer des conseils au sujet de la protection de la nature.

Il est intéressant de mener cette activité en groupes et d’utiliser les baladeurs (ou les tablettes). Ainsi, il devient possible de proposer des vidéos différentes en fonction du niveau de chacun des groupes. Chaque groupe pourra atteindre les objectifs visés mais avec une vidéo plus ou moins longue à étudier et avec une fiche élève plus ou moins complexe à compléter. Une activité supplémentaire sera proposée aux groupes qui auront terminé avant les autres.

Afin que l’activité soit réalisable par des élèves de 5ème, il aura fallu les entrainer en amont. Lors de la séance précédente, l’enseignant mène une activité de compréhension orale en classe entière (avec les mêmes critères de compréhension que lors de la séance en groupe). Le support choisi pour la classe entière est la vidéo « Home » issue de la campagne « Nature is speaking » dont voici le lien : https://www.conservation.org/nature-is-speaking/reese-witherspoon-is-home

Les étapes pour comprendre cette vidéo sont les mêmes que lorsque les élèves devront travailler en autonomie lors de la séance suivante.

L’expression du conseil avec « should » peut être introduit par l’enseignant s’il n’est pas connu des élèves. Il sera utile pour l’activité suivante.

Déroulé de la séance compréhension orale en groupes :

Objectif : Comprendre les informations dans une vidéo issue d’une campagne de sensibilisation pour protéger la nature et être capable de restituer ces informations.

Lexique : Le vocabulaire de la nature
Grammaire : l’utilisation de l’expression du conseil avec « should » pour la restitution
Phonologie : Les mots accentués / l’intonation
Culturel : L’action humaine sur l’environnement, protection / prévention

Lors de cette séance de compréhension orale, il est intéressant de regrouper des élèves qui ont un niveau à peu près équivalent dans un même groupe et de donner la même vidéo à tous les élèves du groupe.
Chaque groupe devra étudier une version différente de « Nature is speaking », en fonction de son niveau. Il pourra en outre s’appuyer sur un document support adapté, destiné à l’accompagner, en lui fournissant des étayages supplémentaires (illustrations pour les consignes, captures d’écrans, lexique), ou à le guider, en attirant son attention sur les stratégies mobilisables pour réussir (utilisation de l’image, paratexte, mots répétés, mots porteurs de sens par exemple).
De plus, on peut supposer que certains groupes auront fini avant les autres et qu’ils pourront donc aller plus loin que l’objectif visé par l’enseignant (pour continuer à monter en compétences) au travers d’activités qui les amèneront à une compréhension encore plus précise du document.

On peut panacher les versions de la vidéo et les documents supports de plusieurs manières.

La vidéo sera distribuée sur les MP4 de la mallette Balibom (cliquer ici pour accéder à une fiche guide), ou bien sur les tablettes iPad. Chaque élève aura donc un outil numérique et un casque afin de visionner la vidéo à son rythme. La restitution des informations se fait d’abord au sein du groupe.

Chaque élève du groupe peut avoir un rôle particulier (the boss, the writer, the editor, the presenter). Une seule feuille est distribuée pour le groupe (un seul élève écrit) et ils doivent collaborer pour trouver les réponses. Afin de demander à nos élèves d’essayer d’utiliser l’anglais au maximum, des prompts pourront être vidéo projetés pendant l’activité de groupe.

En passant voir les groupes afin de les aider si cela est nécessaire, il est possible de souffler l’expression du conseil avec « should » aux élèves qui en ont besoin pour répondre à la question « What is the message ? ».

Enfin, les élèves ont 5 minutes à la fin du travail de groupe pour préparer un élève de chaque groupe à faire un « recap » devant la classe entière.

Suite possible lors de la séance suivante

Réalisez à votre tour la bande son d’une vidéo issue de la campagne « Nature is speaking ». La vidéo « Ocean » peut servir de support (au moins les premières secondes). Cette activité peut à nouveau être une activité de groupe avec les baladeurs ou iPad et permettrait de leurs compétences numériques (« Développer des documents multimédia » ainsi que « Partager et publier » si on se réfère au Cadre de Référence des Compétences Numériques).

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)